Bien que les Anglo-saxons ne lâchent jamais prise sur leur proie, Bashar El Assad résiste en Syrie

Bien que les Anglo-saxons ne lâchent jamais prise sur leur proie, Bashar El Assad résiste en Syrie

Ils ne mourront jamais seuls, ces Anglo-saxons qui ont eu à diriger le monde et institué l’ordre de Bretton Woods avec toutes ces institutions telles qu’ONU, FMI, Banque Mondiale. Anticipant leur mort, pour qu’elle ne soit subite, ils mettent en place un scénario macabre soit pour tenter de gagner encore du temps alors que leur disparition est inéluctable, soit pour cacher les d…égâts qui l’accompagnent. Mais oui, Il se passe des choses aux Etats-Unis et dans le monde occidental que rare sont des regards qui les perçoivent.

Annoncé, les Anglo-saxons qui sont à bout de souffle, parce que ne pouvant plus contrôler le monde comme ce fut hier, exécutent carrément le Moyen Orient qui ne fut qu’un fantasme, selon le palestinien Edward Saïd, de l’homme qui se disait jusque-là occidental. Voilà qu’ils se mettent à rêver d’un Grand Moyen Orient. Démanteler des États qu’ils ont aidé à bâtir. Et les uns disent que des syriens fuient leur pays, abandonnent la Syrie alors que ce qui est présenté comme fuite, et qui ne l’est, apparait comme le résultat du plan B, la chute qui est toujours attendue de Bashar Al Assad.

La fuite organisée des syriens ne s’accompagne malheureusement pas avec le déclin du régime d’Assad. La France trahit sa parole. Bon, elle ne sert plus à rien. Vendredi dernier Poutine, encore et toujours lui à l’œuvre, annonce que Bashar est prêt à partager le pouvoir. Et moi, je salue et me réjouis de cet affront. Car sa résistance, celle de l’Iran, d’Hezbollah créent des émules à travers le monde. Que la masse syrienne parte ! Mais c’est la fonction essentielle d’une masse d’être manipulée, d’être instrumentalisée et de servir. C’est pourquoi il ne faut pas toujours croire au peuple quand on n’a pas eu assez de temps de le former, de le radicaliser. Alors, pauvres gens. Assad est encore debout. Et la Rd-Congo a su résisté malgré le recours au Rwanda et à Paul Kagamé pour la détruire. Moi je dis grand merci au Kivu et merci aux Congolais de la RD-Congo, ce peuple qui sans armes tient à sa terre.

Et l’avènement de la Chine comme puissance et la résistance de Poutine en Russie, l’émergence et la prise de parole des indiens de l’Amérique latine (Chavez, Evo Morales, etc…), nous incitent à croire à la possibilité d’une autre île, d’une autre réalité. Mais ce que personne ne sait voir et apprécier, des Noirs d’Afrique assistent et apprennent comme ce fut le cas avec les Algériens de FLN avec la défaite française de Dien Bien Phu que le monde n’est plus le même et que ces gens ne peuvent indéfiniment être craints.

L’histoire est faite et construite par des hommes. Et nous les sommes.

Tags:
No Comments

Post A Comment